lundi 22 janvier 2018

Tournoi de France cadets

Premier gros rendez vous de 2018 pour les cadets, le tournoi de France à Cannes, sélectif pour l'équipe de France cadet(te).
Contrairement à tous les tournois labellisé, pour celui ci la participation est conditionnée à des critères (5 premiers en Label Excellence ou participation France N-1..), ce qui assure un niveau exceptionnel, avec tout de même 550 participants venus de toute la France et des DOM TOM.

Le DAN 79 avait 5 participants, dont 4 étaient déjà venu la saison passée, qui pouvaient tous nourrir un espoir de médaille:

Camille SANCHEZ (JCN) en -44kgs, 3e ici l'an passé en -40kgs, elle avait à cœur de bien figurer après un début de passage difficile en -44kgs. C'est chose faite en décrochant une belle 5e place, mais qui laisse un gout d'inachevé tellement la médaille de Bronze lui tendait les bras.
Après avoir gagné ses 3 premiers combats, un sur disqualification et 2 par ippon au sol, son domaine de prédilection elle échoue en demi-finale sur la vainqueurs du tournoi Excellence de Clermont-Fernand Mégane VO, elle va ensuite dans le combat pour le bronze dominer copieusement son adversaire Mathilde CHEVALLIER sans réussir à conclure au sol 2 fois, elle arrive au golden score avec 2 pénalités d'avance, mais la 3e ne tombe pas, elle se fait surprendre pour waza ari au bout de 2 minutes de ce golden...
Frustrant, mais une bonne performance en vu du championnat de France au mois d'avril.

Elodie MACABREY (JCN) en -48kgs, 5e ici l'an passée et 7e du championnat de France 2017, un tableau plutôt dégagé lui laisse entrevoir un bel espoir de finale, comme Camille, elle gagne ses 3 premiers combats par ippon, et en demi-finale qu'elle domine sur les mains contre Eloise PICARD, elle ne trouve pas la faille, et suite à une action debout elle laisse un peu trop travailler au sol et se prend un étranglement.
Direction la place de 3e contre l'orléanaise Lucie DJADANE qu'elle a battu à Tours mais perdu à Clermont, pour la belle, et la alors qu'elle est bien dans le combat, elle se précipite sur un yoko tomoe nage et lâche la manche, son adversaire contrôle l'autre bras et lui met la clé, la médaille s'envole...

Andréa LEBLANC (JCN) en -57kgs, 3e à Limoges et 2e à Nantes pouvait nourrir de bons espoirs, malheureusement elle est éliminée dès son entrée en lice sur la corse GRIMIGNI, alors qu'elle mène de 2 pénalités, mais semblant fatiguée elle subit une attaque à 1 minute du terme du combat pour ippon, elle ne sera pas repêchée son adversaire perdant en quart de finale.

Victoire BOUTON (JCN) en -63kgs, 3e à Limoges, n'a pas eu un très bon tirage, prenant d'entrée la 5e du dernier championnat de France Lucie VERNEY, elle se fait surprendre d'entrée pour waza ari, elle va ensuite mettre la pression et obtenir 2 pénalités contre son adversaire, sans arriver à faire tomber la 3e malheureusement, laissant son adversaire aller chercher la médaille d'or.
En repêchage elle gagne un combat puis prend Laura HABERSTOCK 3e des France 2017 et titulaire au championnat du monde 2017, et là même scénario un waza en début de combat qu'elle ne peut remonter... Et une grosse fatigue mi combat.. Non classée mais elle a montrer qu'elle pouvait tenir tête aux meilleures de la catégorie en perdant sur la médaillée d'or et de Bronze sans prendre ippon.

Fabien MACE (JCN) en -73kgs, seul représentant masculin du DAN 79, 3e à Limoges et Nantes, il gagne son 1er tour sur celui qui l'avait battu à Nantes, par ippon puis le 2e par ippon aussi, en quart de finale il fait chuter son adversaire réunionnais pour ippon... ramené à waza ari. Top volontaire et pas assez tactique, il continue d'attaquer et se fait contrer pour ippon..
En repêchage il se fait surprendre dès la 1ère action pour ippon.
Très frustrant il passe d'une place en demi-finale possible après le ippon , à une place de non classé, il faudra apprendre à mieux gérer quand on mène un combat afin de ne pas prendre trop de risque...


En bilan, deux cinquièmes place sont honorable vu le niveau, et il y a quelques années on s'en serait contenté, cependant vu le niveau produit par ces 5 jeunes, la frustration est présente tant les médailles leurs tendait les bras. Il faudra gommer les défauts d'ici le championnat de France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire