lundi 14 novembre 2016

Championnat de France 1ère division à Montbéliard

Ce weekend l'élite du judo français avait rendez-vous à Montbéliard pour le championnat de France 1ère division, seul les médaillés olympiques étaient exempts de cette compétition, bien que Cyril Maret, médaillé de bronze à Rio en -100kgs, s'est présenté et a gagné en +100kgs.

Le DAN 79 avait 5 qualifiés pour cette échéance afin de se mesurer aux meilleurs judokas du pays de leur catégorie respective.

Samedi place aux catégories légères:



Mélanie VIEU en -48kgs, la vice-championne de France junior (encore juniore 1ère année) avait une carte a jouer dans cette catégorie (54 participantes), où la jeunesse est souvent aux meilleures places.
Deux premiers tours facilement négociés par ippon et la voici en 1/8e de finale face à son premier gros morceau de la journée, la vice-championne d'Europe universitaire Stéphanie GERNO de Sainte-Genevieve Sport.
Un combat âpre qui va se décanter à 30 secondes de la fin du terme, une pénalité partout, mais tandis que Gerno semblait prendre le dessus, à presque réussit a faire pénaliser une seconde fois Mélanie, mais en tentant l'attaque de trop en sacrifice, elle permet à Mélanie de l'immobiliser au sol pour les 10 secondes suffisantes pour marquer un yuko salvateur synonyme d'accès au quart de finale.

Sur ce 4e tour c'est la médaillée de bronze 2015, actuelle 53e Mondiale, qui se dresse sur le chemin de notre micro-machine, à savoir Cheyenne MOUNIER de l'US Grand Quevilly.
Jeu égal pendant 1 minute, Mais Mélanie un peu passive prend une pénalité, elle met l'accélérateur, aspire son adversaire et l'emmène sur sa technique favorite, uki-waza un sacrifice, et marque waza-ari. il reste 2 minutes 30 secondes, où elle va se battre sous les coups de buttoir de son adversaire, sans plier, et ne cédant que 2 autres pénalités avec intelligence (à la 4e son adversaire aurait gagné). direction la demi-finale.

C'est une "Vieille" connaissance qui se dresse à nouveau sur son chemin, puisque nous assistons sur cette demi-finale à un remake de la finale du championnat de France junior contre Anaïs MOSDIER de l'Alliance Draguignan.
Après une bonne entame de match où elles font jeu égal durant 2 minutes, Mélanie un peu plus passive se fait sanctionner, puis à 1 minute 20 de la fin encaisse un premier yuko, et un 2e , qu'elle n'arrivera pas à remonter. Un beau combat tout de même, où on a pu voir qu'elle a fait son retard par rapport à la finale des France Juniors.

Ça sera donc un combat pour la médaille de Bronze pour tenter de finir sur le podium, qui sera contre la 84e Mondiale, 5e ici l'an passé, Mélodie VAUGARNY de l'ACS Peugeot Mulhouse.
Un combat que Mélanie semble maîtriser, son adversaire commençant à lâcher, notamment sur les prises de garde, cependant Mélanie en voulant prendre l'initiative tente son sutemi, que son adversaire anticipe pour la piquer en immobilisation pour le compte.

Mélanie ne monte pas sur le podium malgré sa formidable journée, mais se classe 5e, elle fait donc parti des 5 meilleures judokas Françaises en -48kgs, alors qu'elle n'est que junior 1ère année, c'est un résultat  formidable, avec une précocité et une maturité extraordinaire.
Un petit regret? S.GERNO qu'elle bat en 8e, remonte tout le repêchage et finit 3e... Ça ne se joue pas à grand chose.



Claire GOBBI en -48kgs, avait une bonne carte à jouer aussi dans cette catégorie.
Un premier tour pour se mettre dedans, et au 2e tour les choses sérieuses commencent contre Lucille DUPORT de l'US Orleans 74e  mondiale des.... -52kgs et 3e ici l'an passé en -52 aussi, redescendue en -48kgs pour tenter un "truc".
Un beau début de combat à jeu égale, un shido partout après 1 minute, mais à 2 minutes au moment où Claire monte sa main droite, son adversaire en profite pour passer en dessous, waza ari, suivi d'un travail au sol pour immobilisation, ippon.
Duport gagne ensuite son 8e, mais perd son quart sur la championne de France en titre Mélanie Clément. Pas de repêchage, et un peu de frustration, car cela semblait possible.


Thibaut CELLIER en -60kgs, avait un premier tour à sa portée, en la personne de Yoann LAMBERT du Dojo Romanais champion de France cadet 2015.
Il menait facilement 2 yukos et 1 shido avant de se faire surprendre en liaison debout sol sur une clef de bras, avec une luxation du coude en prime.

Le dimanche ce sont aux catégories plus lourdes de se battre:



Julie CARRE montée en -70kgs , a fort à faire dès son premier tour, la quadruple vice-championne de France Clarisse HABRICOT de l'ES Blanc-Mesnil.
Pas de miracle malgré 2 minutes d'opposition, elle se fait immobiliser au sol.
Repechée elle combat ensuite Camille GOURBEYRE , elle arrive à lui placer son spécial au sol pour ippon.
2e tour de repêchage contre Lucie PERROT , elle l’embête durant 2 minutes avec ses amenées au sol, mais à 2 minutes se fait prendre sur un corps à corps pour ippon.
Elle perd sur les deux 3e de la compétition, et n'a pass à rougir de sa prestation.

Souhir YAHIAOUI en +78kgs, saute un tour, et prend ensuite Céline BISON 7e l'an passé, mais qu'elle a battu aux équipes 1ère division.
Début de combat tonitruant, elle fait pénaliser 2 fois son adversaire, mais là l'arbitre décide de sanctionner 2 fois Souhir, dont une fois surprenante, et ce en 10 secondes. obligé de s'y remettre, mais sur une attaque de son adversaire, elle loupe son contre se faiit marqué waza ari et enchainé en immobilisation. 
Rageant car il y avait de la place.


A noter que 3 anciens niortais combattaient aussi ce weekend. Cédric CAILLON au JJJC Poissy en +100kgs, Nicolas PAVLOVSKI à l'UJ Brive en -90kgs, et Tristan AVALIANI au CO Satrouville redescendu en -73kgs.
Des 3 seul T.AVALIANI arrive à se classer, en terminant à la 3e place en battant au passage le sélectionné olympique Pierre DUPRAT.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire