lundi 11 février 2019

European Cup Cadets d'Italie

En ce weekend de repos sur les compétitions locales et nationales (en raison du Grand Chelem de Paris Séniors), le DAN 79 se déplaçait en Italie à Follonica (entre Rome et Pise) pour la très relevée manche d'European Cup cadets et ses 600 participants venus de plus de 30 pays de 4 continents (seul l'Océanie n'était pas représentée).

Pour la 2e année le DAN 79 propose à ses athlètes directement qualifiés aux France 1D(grâce à un podium France 2018 ou Tournoi de France 2019), de sortir à l'international et de jouer la course aux sélections pour le championnat d'Europe (fin juin à Varsovie en Pologne) et au Championnat du monde (fin septembre à Almaty au Kazakhstan).

Cette année seule Pauline CUQ en -40kgs était éligible à ce processus en ayant gagné le tournoi de France, elle est aussi grâce à cette victoire sélectionnée en équipe de France pour l'European Cup de Zagreb le 9 Mars, en concurrence avec la médaillée de Bronze Européenne qu'elle a battu au Tournoi de France.

Cette manche italienne devait permettre de prendre de l'expérience à ce niveau (protocole, pesée la veille, niveau international etc...) et d'essayer de marquer des points à la ranking list mondiale.

On peut dire que pour une première c'est plutôt réussi, en effet pesée à 38 kilos vendredi soir, avec parfois des écarts allant jusqu'à 4 kilos le samedi (42kilos max autorisé le samedi), elle a déblayé la catégorie jusqu'à la marseillaise, en se parant d'or en 19 secondes en finale.


Le tirage la voyait rencontrer à son 1er tour en 8e de finale, la championne d'Autriche
 Verena_Froehlich, et malgré une différence de gabarit évidente (qui sera omniprésente toute la journée) Pauline marque ippon en moins d'1min30sec sur un morote inversé.

En quart de finale se dresse la championne de Hongrie Luca Mamira rendant presque 20 cm à Popo.
Un combat piégeux où la magyar attendait l'attaque de Pauline pour tenter de la finir au sol, et après 3 minutes 30 intenses, notre mini pousse trouve l'ouverture pour une seoi à gauche comptabilisé waza ari, direction la demi-finale.

Le quart de finale et les 20cm d'écart
En demi-finale c'est la Championne des Pays-Bas Lois Klein qui se dresse sur la route de notre championne. Jamais en danger sur ce combat, elle gère tranquillement avec une pénalité d'avance, qu'elle transforme en ippon sur le gong d'un somptueux ippon-ko.

La russe Sofia Afanaseva en dessert, vice-championne de Russie, redoutable en liaison debout sol, mais Pauline ne lui laisse aucune chance en la placardant dès la 1ère action sur un moroté seoi nage d'école ippon!!!



















Elle pouvait laisser éclater sa joie, avec Papa Coach!!!










Un beau Podium et une belle marseillaise!!!








Une expérience fantastique, une entrée directe à la 17e place mondiale (officieusement mieux que cela car pas mal dans les 15 premières sont montées en -44kgs et -48kgs), et du bon job en vue de Zagreb et des sélections Europe et monde.

Cette semaine repos, puis stage à Rouen en équipe de France.


mercredi 6 février 2019

Championnat interdépartemental (PCH) minimes

Dimanche 3 février, au lendemain des juniors ce sont les minimes qui allaient en découdre à Rochefort, pour tenter de se qualifier pour la grande région minime le 10 mars en décrochant l'une des 5 premières places de la catégorie.

Les résultats sont un peu en deçà des saisons précédentes, tant le niveau de la génération 2004 était impressionnant ( 2 titres nationaux 2017-2018 pour Pauline CUQ et l'argent pour Lou DUPUIS en 2018), mais on a pu compter sur des valeurs sûrs, seul Martin LANEL qui a fait les France 2018 mais s'est blessé jeudi, n'a pas pu défendre ses chances, il sera tout de même sélectionné vu sa bonne saison 2018.

Chez les filles:

Marie MAUDET en -44kgs, qui a déjà participé elle aussi au France 2018, n'a pas eu à forcer son talent, elle aligne tout le monde par ippon jusqu'en finale, et montre qu'elle sera une prétendante au titre régional en mars.



Eva THIBAUDEAU en -48kgs, montée de catégorie depuis décembre, elle continue sur sa lancée du début de saison, la championne régionale Benjamine 2018, gagne sa poule de 5, puis la demi et la finale en variant le judo debout et au sol et apporte un 2e titre au DAN 79




Romane CANTEAU en -52kgs a montré de belles choses, défaite en quart de finale elle remonte tout le repêchage, mais alors qu'elle mène en place de 3e d'un waza ari, elle se blesse à l'épaule et doit abandonner, une 5e place qui lui permet d'aller à Lormont.


Charlotte NASSER BEALEAU-ROTUREAU en -57kgs, termine 3e de sa poule de 5 mais ne sort pas en demi-finale, ce qui lui garanti la 5e place qualificative.


Chez les garçons:

En -42kgs Yohan CHEDUMBRUN, se hisse en demi-finale à coup de ippon, mais cela se complique ensuite il perd la demi puis la place de 3e, alors que cela semblait à sa portée. une belle 5e place tout de même pour lui qui est monté de catégorie de poids sur  cette compétition.



Rudy LEBLANC en -50kgs n'obtient que la 7e place , il gagne ses 2 premiers tours , dont le 2e par décision sur son camarade de club Paul ERARD, monté de catégorie pour l'occasion, puis perd en quart de finale. 
Il gagne un combat de repêchage mais perd pour l'accession au combat de la place de 3e...
Il devra attendre pour une éventuelle sélection pour la grande région. Paul finira non-classé.

En -60kgs Erwan SACRESTE décroche le bronze au dépende de Maël GRELIER qui sera donc 5e.
Erwan se hisse en demi-finale mais échoue sur le futur 2e, de son coté Maël perd en quart sur le futur vainqueur, et il remonte le repêchage et rejoint Erwan pour le bronze, dans ce combat fratricide, Erwan s'imposera par ippon.


Ce qui fait à l'heure actuelle 6 sélectionnés pour la phase grande région, auxquels se rajoutent nos 3 jeunes officiels, en effet Antonin POUPARD a remporté la compétition d'arbitrage, Pierre CARDINAULT 3e et ANgélina BISSERIER 4e seront aussi du voyage.




Demi Finale du championnat de France Juniors

Ce samedi 2 février les juniors du DAN 79 sélectionnés se sont rendu à NOYAL CHATILLON SUR SEICHE (banlieue de Rennes), afin de décrocher un podium à la demi-finale du championnat de France, pour se qualifier au France 1ère division juniors les 2 et 3 mars.

Avec des catégories oscillant entre 16 et 32 combattants pas facile d'aller chercher le breloque, et c'est ce que vont faire nos deux moins de 48kgs.

Elodie MACABREY déjà qualifiée l'an passé quand elle n'était encore que cadette via le quota régional (ce qui n'existe plus cette année remplacé par la ranking liste nationale), a été chercher cette fois ci une finale en gagnant ses 3 combats en moins d'une minute. En finale elle échoue sur la 5e du dernier championnat de France Jade DESBUIS (que Mélanie VIEU avait battu pour le bronze). une belle médaille d'argent.

Dans la même catégorie notre cadette Camille SANCHEZ, d'habitude en -44kgs avait décider de monter pour les juniors, bien lui en a prit puisqu'elle va chercher le bronze qualificatif.
Elle échoue en demi sur la même DESBUIS qui battra Elodie en finale, au sol, alors que debout cela se tenait.
Elle va chercher le bronze sur Romane GUILBERT, 5e des France cadette en 2017, sur une clé de bras. Un bon résultat qui lui a fait prendre conscience de monter définitivement en -48kgs même en cadette.




Pour les autres seul une place de 7e pour Teraimatuatini BOPP en -63kgs, insuffisant pour se sélectionner pour notre polynésienne qui fera les jeux du pacifique en juillet.

Léane perd dans un tableau complètement déséquilibré en -57kgs, mais est en attente d'une possible sélection en -63kgs grâce à la ranking liste nationale qui permet au 10 premiers (moins les sélectionnés par les demi-finales) de se qualifier directement pour les France 1D. Hors avec sa 3e place au Tournoi label Excellence de Nantes en -63kgs, elle a une chance d'être prise, en attente de la confirmation par la fédération.